Jour de parade !

Non classé
Costume vénitien - thème

Costume vénitien – thème « Autour du monde »


C’était jour de parade aujourd’hui à Cerizay. Ce carnaval a lieu touts les 2 ans et cette année le thème était « Autour du monde ». J’ai changé le tissu depuis mon dernier article pour mieux coller au thème. Il s’agit donc d’une robe manteau avec un jupon de volants et des détails de satin rouge. J’ai également réalisé la crinoline qui donne le volume à la robe, une première pour moi !

Pour le chapeau, je l’ai trouvé chez Emmaus et recouvert du même tissu que la robe. J’ai ensuite ajouté des fils de métal sur lesquels j’ai fixé une multitude d’avions en papier.

J’ai également réalisé le masque, pour tranché un peu avec la robe tout en restant dans le thème j’ai décidé de m’inspirer des panneaux d’affichage d’aéroport.

Autour du monde

Non classé

J’ai démarré ce week-end un projet un peu différent et plus personnel. La ville de Cerizay organise tous les 2 ans un carnaval avec comme il se doit une multitude de chars et de costumes. Le thème de cette année est « autour du monde », je me suis dit que c’était l’occasion pour moi de mettre à profit mes heures de stage à Venise. Je me suis donc lancée dans la création d’une robe de carnaval vénitien, cette fois sans les bons conseils de Giulia !

Pour ce projet je travail à partir de tissus de récupération trouvé chez Emmaus, en l’occurrence des nappes et du linge de lit !

Prochaine étape : une crinoline pour donner du volume !

Les créateurs s’associent

Non classé

Une bonne nouvelle à Bressuire, 3 créatrices ont décidées de se lancer dans le beau projet de créer une boutique associative de créateurs en centre ville !

Celle-ci ouvrira ses portes le 2 Avril et c’est déjà un succès car elles ont réussi l’exploit de réunir plus de 3000€ pour lancer le projet grâce à la cagnotte participative ouverte il y a quelques semaines.

Je n’exposerais pas de manière permanente à la boutique mais j’y ferais certainement des ventes ponctuelles et pourquoi pas des ateliers de couture pour créer ensemble !

Rendez-vous donc à partir du 2 Avril au 10 rue Gambetta à bressuire.

Vous pouvez-suivre toutes l’avancée et les nouveautés de la boutique sur leur page Facebook : Place des Arts

Boutique éphémère

Non classé

Nouveau rendez-vous ! Je participe pour la première fois à la boutique éphémère de l’association « Drôles de dames et compagnie » à Cerizay le 23 mars. Cette association réunie des VDI et auto-entrepreneurs de Cerizay.

Pour ce premier rendez-vous je partage la boutique avec les stands de parenthèse café, Tupperware et bijou energetix.

Rendez-vous le 23 mars au 1 avenue du 25 août 1944 de 10h à 12h30 et de 15h à 18h30.

Officiellement Artisan d’Art !

Non classé

Article 22 de la loi n° 2014-626 du 18 juin 2014 relative à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises : « relèvent des métiers d’art, […] les personnes physiques ainsi que les dirigeants sociaux des personnes morales qui exercent, à titre principal ou secondaire, une activité indépendante de production, de création, de transformation ou de reconstitution, de réparation et de restauration du patrimoine, caractérisée par la maîtrise de gestes et de techniques en vue du travail de la matière et nécessitant un apport artistique ».

Je suis donc très heureuse de vous annoncer que Attrape-Robe a officiellement obtenu la qualification d’Artisan d’Art.

C ‘est la reconnaissance d’un travail créatif et artisanal, d’un savoir-faire mis au service de la clientèle.

Point de croix

Non classé

Je vous ai présenté il y a quelques jours des bijoux en point de croix (bientôt en vente sur la boutique !) et je voudrais vous parler un peu plus de cette technique de broderie. C’est par là que tout a commencé en fait, c’est avec le point de croix que j’ai eu pour la première fois des aiguilles entre les mains. C’est ma grand-mère qui m’a initiée, elle a brodé un nombre impressionnant de tableaux qui venaient décorer les murs de sa maison.

La technique en elle-même n’a rien de compliqué mais elle requiert énormément de patience. On peut apparenter cela au pixel art, en fait c’est exactement ça sauf qu’à la place de colorer des pixels vous brodez des croix.

Commençons par les fournitures, pas besoin d’énormément de matériel mais il faut bien le choisir.

canevas2Tout d’abord le canevas, c’est une étoffe dont le tissage forme une grille dont vous allez remplir les cases. Il en existe dans plusieurs couleurs et plusieurs tailles de grilles selon que vous souhaitez une broderie plus ou moins fine. On compte la taille de la grille en point par cm. Les plus répandues sont 7 et 5.5 points par cm. Vous pourrez trouver en mercerie des coupons ou bien parfois du canevas vendu au mètre.

Sur cet exemple la poupée russe est brodée sur un canevas dont le rapport point/cm est plus élevé que pour l’autre motif, on obtient donc des points plus petits :

canevas

filEnsuite le fil : la marque la plus connue pour les broderies est DMC mais il en existe d’autres avec des gammes de couleur plus ou moins étendues. Les possibilités sont de plus en plus grandes avec par exemple des fils dégradés, néon, pailletés ou encore métalliques. Le fil est vendu en écheveau composé de 6 fils, je ne sais pas si c’est une généralité mais pour ma part j’ai toujours séparé les fils pour les utiliser par 2. Après cela dépend de la taille du canevas, 2 fils peuvent ne pas suffire et ne pas recouvrir complètement la toile.

tambourUne chose optionnelle mais parfois bien pratique : le tambour. On les voit souvent utilisés comme encadrement pour les ouvrages mais ils sont faits à la base pour tendre votre tissu afin de vous faciliter le travail. Il est composé de deux cercles entre lesquels vous tendez votre canevas. Personnellement je ne l’utilise que pour les canevas les plus fins afin qu’il ne se déforme pas. Ils sont généralement en bois et existent de toutes les tailles.

Pour finir il vous faudra bien sur une aiguille, là-dessus je n’ai pas vraiment d’indications à vous donner si ce n’est qu’elle ne soit pas trop grosse pour ne pas élargir les trous du canevas, cela risquerait de se voir une fois votre ouvrage terminé.

grilleEt bien sûr il vous faudra un modèle ! Vous en trouverez toutes sortes sur internet mais le principe est toujours le même. C’est une grille où est indiquée la couleur que vous devez broder dans chaque case. Ils sont souvent en noir et blanc, il y a donc une légende qui indique les symboles qui représentent chaque couleur.

 

Je pourrais vous en parler pendant des heures mais je pense avoir dit l’essentiel.Le point de croix est bien sur une technique de broderie parmi tant d’autres, si vous souhaitez d’autres informations je vous conseil le blog de Lady Améliane.

Pour terminer voici une photo du projet qui m’a prit le plus de temps, plus de 200 heures !

HP

Les fans de Harry Potter reconnaitront !

 

 

 

Du soleil !

Non classé

La voici enfin ! Après plusieurs mois de travail c’est enfin abouti.

La première collection Printemps/Eté 2018 Attrape-Robe est disponible.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elle se compose de 6 modèles : 2 robes, 2 tops et 2 jupes, dont vous trouverez les descriptifs détaillés ici.

Tous ces modèles sont cousus en broderie anglaise (blanche) et/ou chambray de coton coloré. Pour chaque modèle vous pouvez donc choisir parmi votre couleur : blanc, bleu, noir, jaune ou rouge.

Toute la collection est disponible à la commande sur le site, ou la page facebook. Mais également à la boutique Factory Niort, qui est gérée par une association permettant aux créateurs d’exposer leurs créations en boutique.

J’espère que cette première collection vous plait, je vous laisse il faut que je prépare la collection de l’hiver prochain 😉

 

Memorie di Venezia

Non classé

Cet article pour vous parler un peu d’une expérience incroyable que j’ai eu la chance de vivre il y a un an. Je suis partie deux semaines en stage dans un atelier de fabrication de costumes à Venise. J’ai découvert la folie d’un des plus célèbres carnaval du monde. Et quand je dis la folie ce n’est pas une image, il y a énormément de monde !

WP_20170323_002.jpg

Pour mon stage j’ai été accueillie à l’atelier Sogno Veneziano ou Giulia m’a guidée à travers toutes les étapes de la confection d’une robe inspiration 18ème siècle, que voici :

Oui oui j’ai eu droit à mon petit shooting photo perso !

L’atelier travaille entièrement à la main que ce soit pour la confection des costumes ou bien des masques traditionnels vénitiens, n’hésitez pas à aller voir ce qu’ils font plus en détail.

C’était donc une expérience professionnelle extrêmement enrichissante que j’ai vécu pendant ces deux semaines mais j’ai également découvert une ville unique.

Venise est un endroit surprenant par énormément d’aspects. Son architecture si particulière implique un mode de vie très différent. Le seul moyen de locomotion disponible c’est le bateau, le seul ! Les livraisons, les ambulances, les transports en commun, … que des bateaux. Et comme donc aucun véhicule ne circule dans les rues (pas même un vélo, il y a des escaliers partout !) pas besoin d’avoir de grandes avenues, à part les quelques artères principales la plupart des rues sont très étroites. Ce qui fait de Venise un véritable labyrinthe, si vous vous lancez dans la visite je vous conseil un bon GPS (les cartes ne sont jamais assez précises) ou bien le mieux est encore de se laisser porter au gré du vent.

Pour conclure un petit aperçu vu du ciel, pris depuis l’avion du retour :

WP_20170214_007