Point de croix

Non classé

Je vous ai présenté il y a quelques jours des bijoux en point de croix (bientôt en vente sur la boutique !) et je voudrais vous parler un peu plus de cette technique de broderie. C’est par là que tout a commencé en fait, c’est avec le point de croix que j’ai eu pour la première fois des aiguilles entre les mains. C’est ma grand-mère qui m’a initiée, elle a brodé un nombre impressionnant de tableaux qui venaient décorer les murs de sa maison.

La technique en elle-même n’a rien de compliqué mais elle requiert énormément de patience. On peut apparenter cela au pixel art, en fait c’est exactement ça sauf qu’à la place de colorer des pixels vous brodez des croix.

Commençons par les fournitures, pas besoin d’énormément de matériel mais il faut bien le choisir.

canevas2Tout d’abord le canevas, c’est une étoffe dont le tissage forme une grille dont vous allez remplir les cases. Il en existe dans plusieurs couleurs et plusieurs tailles de grilles selon que vous souhaitez une broderie plus ou moins fine. On compte la taille de la grille en point par cm. Les plus répandues sont 7 et 5.5 points par cm. Vous pourrez trouver en mercerie des coupons ou bien parfois du canevas vendu au mètre.

Sur cet exemple la poupée russe est brodée sur un canevas dont le rapport point/cm est plus élevé que pour l’autre motif, on obtient donc des points plus petits :

canevas

filEnsuite le fil : la marque la plus connue pour les broderies est DMC mais il en existe d’autres avec des gammes de couleur plus ou moins étendues. Les possibilités sont de plus en plus grandes avec par exemple des fils dégradés, néon, pailletés ou encore métalliques. Le fil est vendu en écheveau composé de 6 fils, je ne sais pas si c’est une généralité mais pour ma part j’ai toujours séparé les fils pour les utiliser par 2. Après cela dépend de la taille du canevas, 2 fils peuvent ne pas suffire et ne pas recouvrir complètement la toile.

tambourUne chose optionnelle mais parfois bien pratique : le tambour. On les voit souvent utilisés comme encadrement pour les ouvrages mais ils sont faits à la base pour tendre votre tissu afin de vous faciliter le travail. Il est composé de deux cercles entre lesquels vous tendez votre canevas. Personnellement je ne l’utilise que pour les canevas les plus fins afin qu’il ne se déforme pas. Ils sont généralement en bois et existent de toutes les tailles.

Pour finir il vous faudra bien sur une aiguille, là-dessus je n’ai pas vraiment d’indications à vous donner si ce n’est qu’elle ne soit pas trop grosse pour ne pas élargir les trous du canevas, cela risquerait de se voir une fois votre ouvrage terminé.

grilleEt bien sûr il vous faudra un modèle ! Vous en trouverez toutes sortes sur internet mais le principe est toujours le même. C’est une grille où est indiquée la couleur que vous devez broder dans chaque case. Ils sont souvent en noir et blanc, il y a donc une légende qui indique les symboles qui représentent chaque couleur.

 

Je pourrais vous en parler pendant des heures mais je pense avoir dit l’essentiel.Le point de croix est bien sur une technique de broderie parmi tant d’autres, si vous souhaitez d’autres informations je vous conseil le blog de Lady Améliane.

Pour terminer voici une photo du projet qui m’a prit le plus de temps, plus de 200 heures !

HP

Les fans de Harry Potter reconnaitront !

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s